Taekwondo - 80 kg - François Coulombe-Fortier écarté par le champion du monde

Le double champion du monde malien Daba Modibo Keita a eu raison du Canadien François Coulombe-Fortier 11-6 en quarts de finale des plus de 80 kg en taekwondo, samedi, à Londres.

Le Canadien a donné la réplique au champion du monde jusqu'au 3e et dernier round. Keita a toutefois pris le contrôle du combat dans l'assaut final. Il a utilisé sa grande portée de 2,03 m (6 pi 9 po) pour atteindre le Canadien à plusieurs reprises à la tête et au corps. Il a ainsi placé le combat hors de portée du Canadien.

Coulombe-Fortier doit maintenant espérer une victoire du Malien en demi-finales pour espérer être repêché et avoir l'occasion de se battre pour la médaille de bronze.

Une victoire de 7-3 contre Gadzhi Umarov

Coulombe-Fortier a marqué deux points tôt dans le premier assaut de son premier combat grâce à un coup de pied circulaire qui a atteint le Russe Gadzhi Umarov dans le ventre. Le Canadien semblait filer tranquillement vers une fin de round avec une avance de 2-0, mais le Russe a laissé partir un coup de pied qui a atteint la tête du Canadien en toute fin de round.

Le coup aurait permis au Russe de terminer le round en avance 3-2, mais un appel de l'entraîneur Alain Bernier a permis de faire annuler le coup. Les juges, après avoir consulté la reprise vidéo, ont estimé que le coup avait été porté après la fin du temps réglementaire.

Le combat s'est emballé au deuxième round après que le Canadien eut inscrit 2 points. En retard dans le combat, Umarov s'est déchaîné pour tenter de combler l'écart. La tactique s'est avérée contre-productive, puisque Coulombe-Fortier l'a marqué en contre-attaque. Il a remporté le round 5-0.

Le Russe a toutefois entrepris le 3e avec force en plaçant un coup de pied à la tête de Coulombe-Fortier pour rétrécir l'écart à 5-3. Le Canadien a répliqué avec un autre coup de pied circulaire lancé en contre-attaque qui a marqué 2 autres points pour s'assurer la victoire.