Sports - Football : match important pour les Blue Bombers vendredi

Les Blue Bombers de Winnipeg et les Alouettes de Montréal auront tous deux bien besoin d'une victoire lors de la rencontre vendredi soir au stade Canad Inns.

Les Bombers (1-4) peuvent rejoindre les Alouettes (2-3) au classement en l'emportant, lors de ce qui sera leur deuxième match à domicile cette saison. Le premier s'est soldé 23-22 en leur faveur contre Edmonton, le 26 juillet.

Les Alouettes, quant à eux, veulent rectifier ce qui est leur pire début de saison depuis 2008.

« Vous voulez toujours amorcer la semaine de congé avec une victoire, a dit le quart des Alouettes, Anthony Calvillo. Je suis sûr que les Bombers se disent exactement la même chose, alors ce ne sera pas facile ».

Les Bombers ont un plan pour contrer le vétéran Calvillo, selon le secondeur Jonathan Hefney.

« Nous allons essayer de lui mettre de la pression, a dit Hefney. Nous ne l'avons pas fait suffisamment la dernière fois (le 6 juillet, à Montréal) ».

En juillet, les Alouettes ont marqué 14 points sans réplique à deux reprises, en route vers un gain de 41-30.

« Nous allons devoir marquer tôt pour enlever leur foule bruyante de l'équation », a résumé Calvillo au sujet du match de vendredi.

Le quart Alex Brink dirigera l'attaque des Bombers pour un deuxième match, Buck Pierce étant blessé au pied.

La victoire face aux Eskimos la semaine dernière a grandement aidé l'atmosphère lors des entraînements des Bombers, cette semaine.

« C'est important pour la confiance et vous voulez que ça soit un point de départ, a dit Brink. Les gars veulent voir un quart-arrière qui est capable de les amener à la victoire ».

Retardés à l'aéroport

Les joueurs des Alouettes ne seront pas dans le meilleur état d'esprit pour retrouver le chemin de la victoire.

La formation montréalaise a été coincée à l'aéroport de Montréal pendant plus d'une dizaine d'heures, jeudi, en raison d'un bris mécanique.

L'équipe devait décoller de Montréal à 8 h (HAE), mais le vol AC1101 a été retardé à plusieurs reprises. L'avion s'est finalement s'envolé vers 18 h.

Les hommes de Marc Trestman devaient atterrir à Winnipeg à 10 h 02 (HNC), et étaient ensuite attendus au Canad Inns Stadium pour une séance de positionnement et des entrevues avec les médias locaux. Or, selon des journalistes qui voyagent avec l'équipe, Trestman a profité des délais pour organiser la séance de positionnement à l'aéroport.

Radio-Canada.ca avec PC