Soccer - Canada - Des critiques qui passent mal

La FIFA pourrait sanctionner le Canada après les critiques sur l'arbitrage de l'équipe nationale au lendemain de sa défaite contre les Américaines aux Jeux de Londres.

La fédération internationale dit vouloir étudier les remarques faites par l'entraîneur canadien John Herdman et par la capitaine Christine Sinclair. Mais ne se donne pas d'échéance pour rendre sa décision d'imposer ou non une sanction.

Les Canadiennes ont été très critiques à l'endroit de l'arbitre après le match pour un jeu en particulier. L'arbitre a jugé que la gardienne canadienne Erin McLeod avait retenu le ballon trop longtemps (plus de 6 secondes) en fin de match. Elle a donc donné un coup franc indirect aux Américaines dans la zone de réparation des Canadiennes.

Sur le coup franc, une faute de main a donné un tir de pénalité aux Américaines. Abby Wambach a ainsi égalisé la marque 3 à 3.

« Elle doit vivre avec sa décision, a dit l'entraîneur canadien John Herdman. Nous allons tourner la page. Mais elle, je ne suis pas sûr qu'elle y arrivera. »

La gardienne de but canadienne a révélé que l'arbitre lui avait dit qu'elle avait retenu le ballon 10 secondes.

« Elle est très loin du compte », a réagi McLeod.

La plus virulente a été la capitaine Christine Sinclair, qui a demandé à l'arbitre de revoir sa décision.

« En fait, elle a ricané et n'a rien dit, a dit Sinclair. Classique. Nous n'avons pas perdu, nous croyons qu'on nous a volé le match. C'est dur dans un match aussi important de réaliser que l'arbitre a décidé du résultat avant le début du match », a affirmé la capitaine canadienne.

Cette dernière remarque a sans doute obligé la FIFA à réagir.