LNH: Les joueurs autonomes les plus convoités

Le 1er juillet, c'est non seulement la Fête nationale du Canada, mais c'est aussi l'ouverture du marché des joueurs autonomes dans la Ligue nationale de hockey. Plusieurs équipes vont se bousculer afin de réussir à mettre la main sur certains joueurs de premier plan. Voici donc les joueurs qui seront les plus convoités à compter de dimanche!

ALEXANDER SEMIN

Alexander Semin (Getty Image)

L’un des plus grands talents bruts disponibles sur le marché cette année, Alexander Semin pourrait trôner au sommet de cette liste, si son éthique de travail égalait ne serait-ce que le dixième de son talent. Ayant le potentiel de dominer la ligue selon plusieurs de ses coéquipiers, il n’y met aucun effort. Des directeurs généraux tenteront le coup, mais la KHL pourrait être une avenue plus qu’intéressante pour le jeune Russe.


JAROMIR JAGR

Jaromir Jagr (Getty Images)

S’il y a un joueur qui a dissipé les doutes la saison dernière, c’est bien le Tchèque de 40 ans. Après un exil de trois saisons dans la KHL, Jagr a inscrit 54 points avec les Flyers aux côtés d’un certain Claude Giroux, ce qui n’a certainement pas nui. Mais il sera très certainement convoité par plusieurs équipes qui souhaiteront ajouter davantage de punch à leur attaque.



MARTIN BRODEUR

Martin Brodeur (Getty Images)

Qui aurait pu croire que Martin Brodeur ne terminerait pas sa carrière chez les Devils? C’est bel et bien ce qui semble se produire alors que le gardien a demandé à l’agent Pat Brisson de le représenter en vue de l’ouverture du marché. Brodeur, qui se représentait lui-même depuis plusieurs saisons, a certainement envie de terminer sa carrière dans un environnement gagnant et l’incertitude autour du New Jersey doit peser lourd dans la balance. Il pourrait se diriger à Tampa Bay ou bien en Floride… Y’a-t-il meilleur endroit pour terminer sa carrière?



PIERRE-ALEXANDRE PARENTEAU

P.A. Parenteau (Getty Images)

P-A Parenteau représente probablement le meilleur joueur québécois disponible cette année. Ayant obtenu 53 et 67 points lors des deux dernières saisons, l’ailier droit de 29 ans aurait certainement une place de choix parmi les six premiers attaquants de plusieurs clubs de la LNH. Des doutes sont toutefois soulevés par certains qui soutiennent qu’il lui sera difficile de renouveler les exploits qu’il a accomplis aux côtéx de… John Tavares. Il semble toutefois confiant de pouvoir relever le défi et souhaite ouvertement évoluer pour le Tricolore.



TEEMU SELANE

Teemu Selane (Getty Images)

Il serait fort surprenant que le Finlandais quitte les Ducks d’Anaheim s’il devait revenir pour une nouvelle saison. Cependant, il serait fou pour les directeurs généraux de ne pas cogner à la porte.



SHANE DOAN


Shane Doan (Getty Images)

La situation incertaine à Phoenix mènera certainement le capitaine des Coyotes à tester le marché des joueurs autonomes, mais il ne faudrait pas se surprendre que Doan revienne en Arizona si la vente de l’équipe devait se concrétiser avec Greg Jamison.



RAY WHITNEY

Ray Whitney (Getty Images)

Le bon vieux Ray Whitney, âgé de 40 ans, pourrait être très utile pour plusieurs équipes, lui qui vient de connaître une saison de 77 points. On peut s’attendre à une production minimale de 50 points de sa part s’il est bien entouré et comme il produit encore à fond de train, il serait surprenant de le voir prendre sa retraite.


RYAN SUTER

Ryan Suter (Getty Images)

Sans l’ombre d’un doute le défenseur qui sera le plus prisé de ce marché. Lui qui vient de connaître une saison de 46 points peut s’attendre à recevoir un très gros contrat. Mais à 27 ans, pourra-t-il soutenir la pression d’un tel contrat?


ZACH PARISE

Zach Parise (Getty Images)

À 28 ans, Zach Parise sera l’attaquant le plus convoité cette année. Bien qu’il ait subi une importante blessure au genou en 2010-2011, Parise a su rebondir avec une saison de 69 points cette année. Fera-t-il sauter la banque? À en croire les rumeurs, quelques équipes pourraient être très agressives et il ne faudrait pas se surprendre que ça se produise.


JASON BLAKE

Jason Blake (Getty Images)

Jason Blake avait obtenu un très gros contrat avec les Maple Leafs de Toronto après une saison de 40 buts chez les Islanders de New-York en 2006-2007. Cependant, après deux bonnes saisons chez les Leafs, Blake a nettement régressé, lui qui a été tenu à l’extérieur des patinoires plus souvent qu’à son tour lors de 2 des 3 dernières années. Il pourra certainement amener de la profondeur, mais ne sera pas un atout de premier plan lors de l’ouverture du marché.


MATT CARLE

Matt Carle (Getty Images)

Après avoir été incapable de s’installer à long terme chez les Sharks de San Jose et le Lightning de Tampa Bay, le défenseur Matt Carle a trouvé sa niche chez les Flyers où il a développé sa fiabilité avec un différentiel de plus-30 en 2010-2011 et où il a connu une nette progression au niveau de ses statistiques comme le démontre sa fiche de 16, 16, 23 et 36 points lors des quatre dernières saisons. Il sera un des défenseurs prisés sans être nécessairement un défenseur de premier plan.


JIRI HUDLER

Jiri Hudler (Getty Images)

Joueur de centre pouvant inscrire environ 50 points par saison, Jiri Hudler pourrait être grandement convoité s’il ne s’entend pas avec Détroit. Cependant, le spectre de le voir quitter pour la KHL comme il l’avait fait en 2009-2010 pourrait en freiner certains. Dossier à suivre.



DUSTIN PENNER

Dustin Penner (Getty Images)

Bien qu’il ait été un élément important de l’attaque des Kings lors de la dernière conquête de la Coupe Stanley, Dustin Penner a connu la pire saison de sa carrière avec seulement 17 points. Il sera intéressant de voir quelles équipes lui démontreront de l’intérêt, mais gageons que si une équipe lui permet de faire sauter la banque une nouvelle fois, elle pourrait bien vite le regretter.


ANDREI KOSTITSYN

Andrei Kostitsyn (Getty Images)

S’il y a un joueur qui décrit bien l’inconstance, c’est bel et bien l’ancien porte-couleurs du Canadien. Après avoir connu une saison pour le moins décevante à Montréal, il a été échangé à Nashville où il a connu une fin de saison acceptable. Cependant, ses frasques hors de la patinoire en séries ont davantage retenu l’attention que son jeu sur la glace. Un joueur qui a l’un des plus grands potentiels, mais qui n’a aucune envie de mettre les efforts pour l’exploiter.


OLLI JOKINEN

Olli Jokinen (Getty Images)

Le joueur de centre de 34 ans est ce genre de joueur qui aime passer sous le radar. Après avoir connu certaines saisons en dents de scie, le Finlandais pourra à nouveau offrir ses services à toutes les équipes de la ligue. Mais gare à ceux qui seraient prêts à lui donner la lune, il n’a jamais répondu pleinement aux attentes lorsqu’une équipe reposait sur ses épaules.



TODD BERTUZZI

Todd Bertuzzi (Getty Images)

L’ailier gauche de 37 ans a su confondre les septiques lors des dernières années, alors que plusieurs croyaient qu’il ne reviendrait jamais après avoir mis fin à la carrière de Steve Moore en 2004. Cependant, le gros attaquant a payé pour son geste et est revenu. De plus, il a été d’une grande constance inscrivant une quarantaine de points à chacune des 5 dernières saisons. Il pourrait certainement être utile sur un troisième trio dans bien des équipes.



JEAN-PIERRE DUMONT

Jean-Pierre Dumont (Getty Images)

Le Québécois a passé la dernière saison avec le club de Bern dans la Ligue A en Suisse recueillant 31 points en 31 matchs. Il avait grandement déçu à sa dernière saison avec Nashville en 2010-2011 n’amassant que 19 points en 70 matchs, mais l’ailier droit de 34 ans pourrait être une police d’assurance intéressante.



KRISTIAN HUSELIUS

Kristian Huselius (Getty Images)

Après avoir été blessé plus souvent qu’à son tour lors des deux dernières saisons, l’ailier gauche de 34 ans, qui a inscrit 63 points en 2009-2010, pourrait être un élément intéressant pour l’offensive d’une équipe. Mais l’opération à l’abdomen et la blessure qui l’a contraint à seulement 2 matchs l’hiver dernier mèneront certainement plusieurs directeurs généraux à la retenue dans son cas.



PAUL GAUSTAD

Paul Gaustad (Getty Images)

Le joueur de centre de 30 a connu une saison en-deçà des attentes avec les Sabres de Buffalo avant d’être échangé au Predators de Nashville en fin de campagne. Malheureusement, il n’aura su répondre aux attentes. Il pourrait intéresser plusieurs équipes qui se chercheront un centre de 4e ou au maximum de 3e trio.



BRAD BOYES

Brad Boyes (Getty Image)

Le joueur de centre natif de Mississauga a connu une baisse de production évidente lors de la dernière saison. Bien qu’il avait connu une très bonne fin de saison avec Buffalo lorsque les Sabres avaient fait son acquisition en 2010-2011, il n’a pas su trouver les moyens de revenir en force cette saison alors qu’il n’a inscrit que 23 points, soit le tiers de sa production précédente. Il sera certainement convoité, mais devra expliquer son passage à vide.



JARRET STOLL

Jarret Stoll (Getty Images)

Lui aussi est un joueur qui a déçu lors de la dernière saison. Après avoir obtenu 43 points en 2010-2011, le joueur de centre n’a inscrit que 21 points la saison dernière et son état de santé semble n’y être pour rien. Stoll qui a connu 5 saisons de 40 points ou plus n’a définitivement pas trouvé le moment idéal pour diminuer ses statistiques de moitié. Il devra donc offrir des réponses aux questions qui lui seront posées à ce sujet.



BRAD STUART

Brad Stuart (Getty Images)

Après 5 saisons passées chez les Red Wings de Detroit, Brad Stuart offrira un gage de stabilité, lui qui inscrit en moyenne une vingtaine de points par saison. Il sera un élément intéressant à ajouter à une équipe qui cherche de la profondeur, mais ne cadrera pas dans un rôle dans le premier duo.


FILIP KUBA

Filip Kuba (Getty Images)

Après une saison difficile en 2010-2011 avec seulement 16 points, Kuba est revenu dans ses bonnes vieilles habitudes avec 32 points cette année. Il sera fort probablement l’un des défenseurs qui retiendront l’attention lors du premier juillet.


DAYMOND LANGKOW

Daymond Langkow (Getty Images)

Le centre Daymond Langkow est sur une pente descendante depuis ses 77 points en 2006-2007 avec des saisons de 65, 49, 37, 1 et 30 points. À 36 ans, Langkow pourra offrir ses services sur les 3e et 4e trios, mais il serait surprenant qu’il obtienne davantage.