LNH - Négociations - L'AJLNH en mode analyse

L'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH) est presque prête à livrer sa vision des choses à propos d'un nouveau contrat de travail.

Le directeur général de l'AJLNH, Donald Fehr, a indiqué mardi que l'Association allait bientôt soumettre sa réponse à l'offre initiale de la ligue, qui incluait une diminution de sa part actuelle des revenus, une limite à la durée des contrats et une baisse des salaires de 22 %.

Les deux parties ont entamé le premier de trois jours de réunions dans les bureaux de l'AJLNH mardi matin. Fehr et le commissaire de la LNH Gary Bettman se sont rencontrés pour une cinquième semaine de suite depuis que les négociations ont débuté à la fin du mois de juin.

La ligue avait présenté sa proposition initiale à l'AJLNH lors d'une séance de discussions le 13 juillet dernier. La réponse a été de demander « beaucoup plus d'informations », dit Fehr.

« Ils (les dirigeants de la ligue) nous ont indiqué qu'ils y travaillaient et qu'ils nous renverraient le tout par la suite, a mentionné Fehr. En plus de regarder attentivement ce qu'ils nous ont donné jusqu'à présent et de commencer à travailler de notre côté, nous allons vraiment devoir attendre d'avoir ces informations supplémentaires avant de faire notre propre proposition, notre contre-proposition ou quoi que ce soit d'autre. »

La discipline à l'honneur

La réunion de trois heures de mardi portait largement sur la façon dont la LNH gère la discipline. Brendan Shanahan, directeur à la sécurité des joueurs, était présent, tout comme ses adjoints Colin Campbell, Rob Blake et Stéphane Quintal.

Les directeurs généraux des Hurricanes de la Caroline et des Maple Leafs de Toronto, Jim Rutherford et Brian Burke, ont également participé à la rencontre.

La délégation de l'AJLNH comptait 10 joueurs, dont Chris Campoli, B.J. Crombeen, Steve Montador et Daniel Winnik qui font partie du comité de négociations.

Bettman s'est montré réticent à parler publiquement de tout ce qui touche à la convention collective. Fehr a été un peu plus ouvert à en discuter. Il a dit mardi que les membres de l'AJLNH désiraient que le système actuel de discipline soit modifié dans le prochain contrat de travail.

À ce stade, Bettman est persuadé qu'ils auront assez de temps pour en venir à une entente sans avoir à déclencher un lock-out, comme celui qui avait duré toute la saison 2004-2005.

« Nous croyons que si tout le monde y met du sien, nous allons pouvoir régler le tout dans un laps de temps approprié, a-t-il déclaré. Mais je ne vais pas commencer à essayer de prédire ce qui va se passer. Je vais me concentrer sur l'accord qu'on tente de conclure, pas sur ce qui pourrait arriver si on ne réussit pas à s'entendre. »