MLS - Impact - Les gradins désertés du stade Saputo

Où sont les partisans de l'Impact de Montréal? De nombreux sièges demeurent vides au stade Saputo, et l'organisation reconnaît que la réponse du public n'est pas celle attendue pour son nouveau domicile.

Le onze montréalais a subi mercredi une première défaite en trois matchs sur sa nouvelle pelouse. Le revers de 3 à 0 contre le Toronto FC a gâché l'entrée en scène du joueur désigné Marco Di Vaio. Dans les gradins, la fête n'a pas été celle qui était espérée, d'autant plus que le quart des sièges sont restés inoccupés.

Depuis l'ouverture du stade Saputo rénové le 16 juin, l'Impact attire en moyenne un peu moins de 15 000 spectateurs par match. Si on excluait les immenses foules du stade olympique, l'équipe montréalaise arriverait 14e parmi les 19 équipes de la ligue.

Jusqu'à présent, l'Impact a vendu 8000 abonnements, loin de son objectif de 13 000.

« Peut-être qu'on avait un peu surestimé au point de départ le niveau de notoriété, la perception à l'égard du produit comme tel, avoue le vice-président de l'équipe Richard Legendre. On doit continuer de travailler fort en terme de promotions, en terme de rapprochement avec le public également. »

Pour se rapprocher de ses partisans, l'Impact a déjà prévu des actions concrètes. Dès jeudi prochain, le club invitera gratuitement le public, une fois par semaine, pour un 5 à 7 au stade Saputo.

(D'après un reportage d'Antoine Deshaies)