MLS - Impact - Les séries s'éloignent

Les chances de l'Impact de se qualifier pour les séries éliminatoires à sa première saison dans la MLS ont subi un dur coup, samedi, après une défaite de 3-0 contre le Dynamo de Houston.

Les Texans n'ont pas tardé à montrer à l'Impact pourquoi ils étaient invaincus à domicile cette saison.

Dès la 7e minute de jeu, Macoumba Kandji a placé le Dynamo en avant 1-0. Il a étiré la jambe pour pousser un ballon qui traînait aux pieds du défenseur Zarek Valentin et du gardien Donovan Ricketts. Le nouveau venu Dennis Iapichino a bien mal paru sur la séquence.

L'Impact était pourtant passé bien près d'ouvrir la marque à la 2e minute de jeu. Le coup de pied de coin tiré par Marco Di Vaio a d'abord trouvé la tête de Lamar Neagle, puis le poteau.

Neagle a eu une autre bonne occasion de faire la différence à la 23e minute. Bien lancé dans le flanc, il a raté une passe qui semblait relativement facile vers Davy Arnaud, isolé devant le but adverse.

Outre ces occasions, le onze montréalais a toutefois été bien discret, du moins jusqu'à l'heure de jeu. Marco Di Vaio a alors cédé sa place à Patrice Bernier, laissé de côté au départ. Conjuguée à l'entrée en scène de Justin Mapp, une quinzaine de minutes plus tard, cette substitution a ranimé l'attaque montréalaise, qui a montré quelques dents.

Sa meilleure occasion est apparue sur le pied de Sanna Nyassi, près du point de pénalité de Houston. Son tir à la volée a toutefois raté la cible à la droite du gardien texan.

Quelques minutes plus tôt, le défenseur québécois du Dynamo André Hainault avait bloqué un centre du même Nyassi avec le bras, dans sa surface. La manoeuvre est toutefois passée inaperçue et l'Impact n'a pu bénéficier du tir de pénalité qui aurait pu faire la différence.

Le capitaine Bobby Boswell, sur un coup de pied de coin à la 84e minute, et l'attaquant Kandji, avec son deuxième du match à la 89e, ont ensuite assouvi la soif de vengeance du Dynamo, vaincu 4-2 à Montréal il y a un mois.

La défaite porte un dur coup aux espoirs de l'Impact d'accéder aux éliminatoires. Il accuse toujours sept points de retard sur le 5e rang, maintenant détenu par le Fire de Chicago, qui a joué trois matchs en moins.

À noter :

  • Une blessure à Valentin à la 26e minute a donné l'occasion au défenseur québécois Karl Ouimette, âgé d'à peine 20 ans, de participer à son tout premier match dans la MLS. Il est le premier joueur issu de l'Académie à dans l'équipe en MLS. Lui, Patrice Bernier et André Hainault, les trois seuls Québécois de la MLS, étaient donc sur la surface après l'entrée en scène de Bernier.
  • L'Impact disputera son prochain match mardi, à domicile, contre l'Olympique Lyonnais. Le défenseur italien Alessandro Nesta devrait profiter de ce match amical pour jouer ses premières minutes avec l'Impact. Son arrivée, ainsi que celle probable de Nelson Rivas, soulagera une défense montréalaise éprouvée.