LNH - La menace du lock-out

La menace d'un arrêt de travail dans la Ligue nationale se fait de plus en plus réelle.

La LNH imposera un lock-out à ses joueurs le 15 septembre si une entente n'est pas conclue d'ici là. C'est ce qu'a déclaré Gary Bettman, jeudi, à l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) dans une séance de négociations.

Selon cet ultimatum lancé par Bettman, les deux parties n'ont plus que 37 jours pour accepter une nouvelle convention collective. Mais autant les propriétaires que les joueurs se considèrent loin de ce contrat de travail.

Le directeur de l'AJLNH, Donald Fehr, avait indiqué en début de semaine qu'il croyait que les deux parties disposaient de suffisamment de temps pour en arriver à une entente.

Fehr a répété que l'AJLNH est prête à convenir de jouer la prochaine saison même si le nouveau contrat de travail n'est pas ratifié à l'échéance de celui en cours.

Le directeur de l'AJLNH devrait déposer une contre-offre à la LNH la semaine prochaine, dans une rencontre prévue à Toronto.