Les partis passent à l'offensive publicitaire

Le combat politique s'intensifie : tous les partis ont maintenant dévoilé leurs premières publicités électorales destinées à la télévision. À chaque fois, un message bien différent est présenté, qui illustre quel enjeu chaque parti veut marteler.

Coalition avenir Québec

Un message est spécifiquement martelé par François Legault et plusieurs candidats-vedettes, dont Jacques Duchesneau et Gaétan Barrette : celui de la lutte contre la corruption.

Parti libéral du Québec

Le parti axe sa campagne sur son chef. Jean Charest met l'accent sur l'économie avec la promesse de créer 250 000 emplois, le plan Nord et l'atteinte de l'équilibre budgétaire. Une précédente publicité sur Internet abordait les questions du « respect de la démocratie (...) et des lois ».

Parti québécois

Le PQ concentre son message sur les ressources naturelles, dans la lignée de l'engagement de Pauline Marois de « s'enrichir » en tirant plus de redevances de l'exploitation minière. Deux autres publicités sont prévues sur les deux autres thématiques : s'affirmer et s'entraider.

Québec solidaire

Pour la première campagne télévisée de son histoire, QS a réalisé deux vidéos. Celles-ci évoquent la place des citoyens en se plaçant en opposition avec le « 1 % », soit les plus riches.

Des candidats misent sur YouTube

Au niveau des candidats, plusieurs vidéos se sont démarquées dans les derniers jours sur YouTube. Parmi elles, celle de Catherine Dorion, d'Option nationale, qui récolte plus de 70 000 visionnements au moment d'écrire ces lignes.

De son côté, Jean-Marc Landry présente une série de capsules dans son quotidien, comme ici lorsqu'il équeute des fraises. Et de faire un parallèle avec la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Suivre @fdaudens