Faits divers - Un policier de Sherbrooke fait face à une accusation de témoignage contradictoire

Un policier de Sherbrooke fait face à une accusation de témoignage contradictoire, une offense criminelle pour laquelle il est passible d'une peine d'emprisonnement maximale de 14 ans.

Jean-Pierre Rivard avait d'abord affirmé, lors d'une poursuite civile intentée par l'avocat Michel Dussault, que jamais il n'avait tenté de prendre des photos de l'avocat quand celui-ci a été amené au poste.

Les policiers avaient reçu un appel anonyme leur signalant que le criminaliste conduisait après avoir bu une bouteille de vin, mais il n'en était rien.

Devant le comité de déontologie policière, le policier avait affirmé le contraire et reconnu avoir pris l'avocat en photo. Une vidéo montrait d'ailleurs Jean-Pierre Rivard avec un appareil photo à la main.

Jean-Pierre Rivard devra se présenter en cour le 12 octobre.