CIO - 124e session - Plus de 100 athlètes bannis pour dopage

Une centaine d'athlètes ont échoué à des contrôles antidopage depuis le début de l'année 2012. Ils ont été bannis des Jeux olympiques de Londres. C'est ce qu'a annoncé le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA), John Fahey.

« Au moins 107 athlètes concourant dans des sports olympiques ont été sanctionnés dans les six premiers mois de l'année, ce qui signifie qu'ils manqueront les JO », a indiqué le patron de l'AMA depuis 2007.

Fahey a ajouté que ça ne voulait pas dire qu'ils auraient tous obtenu un billet pour les Jeux de Londres.

Les tests ont ciblé en priorité les camps d'entraînement des équipes.

« Il y a eu un vrai effort pour rendre les Jeux de Londres aussi propres que possible, a ajouté John Fahey pendant la 124e session de travail du CIO. Les athlètes dopés doivent savoir que leurs chances de s'en sortir sont plus minces que jamais. »

Le CIO a par ailleurs indiqué que 300 contrôles antidopage ont été réalisés depuis l'ouverture du village olympique.

Dopage et paris, la priorité

Plus tôt mardi, Jacques Rogge a rappelé en ouverture de la 124e session de travail du CIO à Londres que le combat contre le dopage et les paris illégaux est toujours la priorité du mouvement olympique.

C'est dans son discours d'ouverture que le président du CIO a fait le point sur les grands enjeux.

« En ce qui concerne le dopage, nous allons augmenter le nombre de tests avant et après les Jeux en pratiquant des contrôles ciblés, et nous allons également retester des échantillons prélevés lors des éditions précédentes », a précisé Jacques Rogge.

« Pour les paris illégaux et les matchs truqués, nous allons approfondir la surveillance et accroître la coopération avec des organismes tels que la Gambling Commission, ici, en Grande-Bretagne, Interpol et les comités nationaux olympiques », a-t-il ajouté.

« Pour mener ces combats, la bonne gouvernance du sport est cruciale et les organisations sportives doivent être soumises à des contrôles », a estimé le président du CIO.