Vidéo: Lucian Bute perd sa ceinture!

Lucian Bute a perdu beaucoup à Nottingham. Sa ceinture, son invincibilité... et une grande partie de son lustre.

Le Québécois a cédé sa ceinture IBF des super-moyens à un Carl Froch intraitable, samedi. Bute (30-1, 19 K.-O.) s'est incliné par arrêt de l'arbitre au 5e round.

Froch (29-2, 21 K.-O.), l'adversaire le plus coriace de la carrière de Bute, n'a laissé planer aucun doute sur ses intentions dans une arène où il est invaincu.

Dès les premiers instants du combat, il s'est rué sur son adversaire, qui a tenu son bout au premier round.

Le contraste entre les deux boxeurs a été exposé au grand jour au troisième round. Bute a invité ouvertement Froch à le frapper. Ce dernier ne pouvait refuser pareille offre. Il a roué le Québécois de coups, parfois sans opposition.

Adossé aux câbles pendant une longue partie de l'engagement, Bute s'est souvent accroché à Froch dans des élans de désespoir.

Au 4e round, le Québécois d'origine roumaine a atteint le Britannique à quelques reprises. Mais dans les derniers instants, Froch a été sans merci. Quand la cloche a sonné, le visage de Bute était taché de sang et son regard témoignait de l'efficacité des coups de Froch.

À la reprise des hostilités, le Britannique avait devant lui une proie affaiblie, qu'il a su achever sans s'éterniser.

« J'ai passé trop de temps à tenter d'échanger des coups avec lui, a estimé Bute. Je croyais que même dans les câbles, je réussirais à m'en sortir en le surprenant de ma gauche. Je n'ai pas réussi à le faire. Le résultat, c'est qu'il m'a donné plus de coups et il m'a eu. »

Fausse note

Bute défendait son titre pour une 10e fois. Sa première défense en territoire hostile aura été fatale.

En choisissant de se battre dans le fief de Froch, Bute savait qu'il se lançait à l'assaut d'une forteresse qui avait résisté à tous les assauts. Froch a maintenant remporté chacun de ses 25 combats disputés en sol anglais.

« Peut-être que ça avait l'air d'un combat facile, mais ce n'était pas le cas, a déclaré Froch. Les fois où il m'a frappé, il m'a atteint solidement, et j'ai alors réalisé pourquoi il a été en mesure de mettre un aussi grand nombre de boxeurs hors de combat. Je savais que si je le laissais me cogner plusieurs fois de suite, j'aurais des problèmes. »

La nouvelle pièce musicale d'entrée en scène de Lucian Bute, When We Stand Together du groupe canadien Nickelback, a une fiche perdante de 0-1.