Athlétisme - Lopes-Schliep et Felicien exclues

Deux jours après avoir remporté l'heptathlon, Jessica Zelinka a remporté le 100 m haies le plus relevé de l'histoire canadienne pour gagner sa place aux Jeux olympiques de Londres.

Elle a devancé Phylicia George et Nikkita Holder qui vont donc l'accompagner en Angleterre.

Il y avait trois places disponibles, mais six athlètes avaient déjà réussi le standard olympique, dont la médaillée de bronze aux Jeux de 2008, Priscilla Lopes-Schliep et la championne du monde en 2003 Perdita Felicien.

Lopes-Schliep, seule médaillée canadienne en athlétisme à Pékin, a fini au 5e rang.

Perdita Felicien est également exclue, même si elle a fini au 3e rang, puisqu'elle a été disqualifiée pour avoir commis un faux départ. Elle a déposé une réclamation. Cela lui a permis de prendre part à l'épreuve, mais sa contestation a été rejetée.

Donc, Zelinka devrait participer au 100 m à Londres, sauf qu'elle pourrait également choisir de céder sa place pour se concentrer sur l'heptathlon.

Labonté, Genest et Blouin iront à Londres

Dylan Armstrong, un espoir de médaille au lancer du poids, s'est qualifié facilement avec un jet de 21,29 m, presque un mètre de plus que son plus proche poursuivant.

Seulement six athlètes, dont trois Américains, ont fait mieux qu'Armstrong cette saison.

Chez les femmes, Julie Labonté l'a emporté avec un lancer de 17,51 m. Labonté peut donc préparer ses bagages.

Alex Genest de Lac-aux-Sables a également confirmé sa qualification pour les Jeux de Londres en remportant le 3000 m steeple en 8 min 45 s 3/100.

Genest avait déjà réussi le standard olympique à quelques occasions. Elle n'avait besoin que de finir parmi les trois premières pour se qualifier.

Mélanie Blouin du Rouge et Or de l'Université Laval partira également pour l'Angleterre. Elle a causé une certaine surprise en enlevant l'or au saut à la perche avec un bond de 4,35 m.