Sportivement Incorrect

M.Villeneuve: Bergevin a-t-il terminé son magasinage?

Bergevin (Getty)On nous a habitué, au fil des ans, à une ouverture de la chasse aux joueurs autonomes dans la Ligue nationale de hockey complètement folle.

C'est maintenant confirmé: les années se suivent et ne se ressemblent pas. Au moment où j'écris ces lignes, Zach Parise, Ryan Suter et Martin Brodeur sont toujours sur le marché malgré des offres mirobolantes sur la table, particulièrement dans les cas de Parise et Suter. Les équipes désireuses de mettre Parise et Suter sous contrat ont sorti l'artillerie lourde sans pourtant précipiter une décision dans l'un ou l'autre des cas. L'élément le plus surprenant de cette journée, c'est que quelques formations ont tenté le grand coup en faisant des offres à Suter et à  Parise. C'était un secret de polichinelle que les Penguins, les Wings, les Stars seraient aux barricades, mais l'entrée en scène des Flyers et des Hurricannes a de quoi surprendre! Jim Rutherford, le DG des Canes, s'est montré fort actif dès l'ouverture des marchés en annonçant la signature de Jordan Staal pour 10 ans et 60 millions $ et il rapatriait le défenseur Joe Corvo en provenance de Boston pour un an et 2 millions$.

Le seul joueur de valeur supérieure qui a obtenu une entente intéressante est le vétéran de 40 ans, Ray Whitney, qui quitte le désert de l'Arizona pour une offre de 2 ans et 9 millions $ des Stars de Dallas.

Toutes les formations en recherche de talent en attaque sont sur les freins en attendant de connaître la décision de Parise car, par la suite, le marché s'activera surtout au niveau des transactions alors que Rick Nash et Bobby Ryan sont toujours disponibles. On se contestera par la suite des miettes.

Le DG du Canadien, Marc Bergevin, a été passablement occupé et sa décision de ne pas rencontrer les journalistes dimanche soir laisse croire qu'il n'a pas terminé ses emplettes. J'applaudis la mise sous contrat du solide ailier droit Brandon Prust, qui quitte la Grosse Pomme pour Montréal où réside sa fiancée qui sera sans doute gâtée avec le nouveau pacte de 4 ans et 10 millions qu'a consenti le Tricolore à son amoureux. J'avais identifié Prust comme une priorité depuis plusieurs semaines. Ce joueur est le genre qui n'a pas froid aux yeux, solide en défensive, excellent en désavantage numérique et en plus, est un superbe joueur d'équipe. C'est le type d'athlète qu'on souhaite aligner sur un 3e trio et ses statistiques ne rendent pas justice à son efficacité sur la patinoire. Ses coéquipiers chez les Rangers ont déploré son départ à l'unanimité.

Je m'étonne toutefois sur le 2e retour du défenseur Francis Bouillon et de la signature de Colby Armstrong, deux joueurs affectés par de nombreuses blessures au cours des dernières saisons, un problème récurant à Montréal. Sauf qu'ils ne représentent aucun risque avec des ententes modestes de 1,5 et 1 million $ valables pour une seule campagne. Michel Therrien n'est certes pas étranger à l'arrivée de ces deux joueurs, qui ont connu leurs meilleures saisons en carrière sous sa direction. Ils ajouteront de la profondeur au Canadien qui en a cruellement manqué au fil des ans et ça permettra de développer les jeunes à Hamilton sans précipiter leur entrée sous la grande tente.

Le retour des Nokalainen et Blunden me déçoit et le rapatriement du gardien Cédrick Desjardins n'a aucun impact sur l'organisation. J'aurais aimé voir Pierre-Alexandre Parenteau et Torrey Mitchell, deux Québécois, se joindre à la Sainte-Flanelle, mais on a jugé qu'ils ne répondaient pas aux exigences de l'organisation!

Je ne sais pas dans quelle mesure le Canadien était intéressé aux services de Jason Garrison qui estmaintenant un Canucks, Sheldon Souray et  Bryan Allen maintenant des Ducks, Dustin Penner qui a choisi de demeurer à Los Angeles et Guillaume Latendresse, qui tentera de relancer sa carrière à Ottawa, mais ce sont des joueurs ciblés qui pouvaient combler l'absence de joueurs au gabarit imposant, la faiblesse numéro UN du Bleu, Blanc, Rouge.

Que pourrait bien nous annoncer Marc Bergevin au courant des prochains jours? Pourrait-il sortir de nulle part et réussir une pierre deux coups en signant le duo Suter-Parise? J'en doute! Est-il en bonne position pour mettre la main sur Nash ou Ryan? Possible! Est-ce qu'il dérogera à sa politique de ne pas signer des vétérans en fin de carrière et fera-t-il signe à Jaromir Jagr, à Jason Arnott ou à Adrian Aucoin? Je serais surpris…. Que reste-t-il alors? Matt Carle des Flyers, Marc-André Gragnani des Canucks, Pierre-Luc Létourneau-Leblond des Flames de Calgary, Taylor Pyatt et Michal Rozival des Coyotes et Brad Winchester chez les Sharks.

Attendons voir!