Le vestiaire

Sidney Crosby absent indéfiniment

(Yahoo! Qc Sports) - Les Penguins avaient indiqué la semaine dernière que Sidney Crosby raterait deux matchs, mais le principal intéressé a mentionné aux médias lundi que son absence pourrait être prolongée.

En fait, comme il l'a fait tant de fois depuis plus de dix mois, le capitaine des Penguins a dit qu'il n'y avait aucun échéancier de fixé quant à son retour au jeu.

Crosby a affirmé qu'il avait subi des examens dont les résultats s'étaient avérés "assez bons" et qu'ils n'ont rien à voir avec ceux qu'il avait obtenus en janvier dernier. Il a ajouté qu'il ressentait tout de même des symptômes post-commotion cérébrale :

« J'ai patiné le lendemain et je ne me sentais pas bien. Après en avoir discuté avec plusieurs personnes, j'ai décidé qu'il était mieux pour moi de faire attention et de ne pas prendre de chances. J'ai fait des exercices légers. Je recommence cette routine de réhabilitation, mais j'espère que ça ne sera pas aussi long que la dernière fois. »

Crosby a aussi confirmé que ce n'était pas la collision avec son coéquipeir Chris Kunitz qui a engendré ces symptômes. Cela veut donc dire que le coup de coude donné par l'attaquant des Bruins David Krejci serait l'élément déclencheur.

Le capitaine des Penguins attendra donc de se sentir à 100% avant d'effectuer un retour au jeu.

« C'est frustrant pour Sid. Il connaît son corps mieux que n'importe quoi. Il ne se sent pas à 100% de ses capacités et il reviendra lorsqu'il le sera », a mentionné l'entraîneur-chef Dan Bylsma.
Crosby retrouvera-t-il 100% de ses moyens un jour, considérant le fait qu'il soit tenu à l'écart du jeu après un coup à la tête? S'il est en mesure de revenir au jeu, comment entrevoit-il le reste de sa carrière dans la LNH?

Avec les cérémonies du Temple de la renommée du hockey américain qui ont lieu cette semaine, le nom de Pat Lafontaine a refait surface. Brainline.org a publié un article sur la carrière de Lafontaine qui a été assombrie par de nombreuses commotions cérébrales. Ce texte traite de la frustration qui accompagne les symptômes reliés à une commotion et surtout, de la chance que Sidney Crosby a de jouer au hockey à une époque où les traitements sont beaucoup plus avancés.

« Le seul bon côté qu'il y a dans le fait de subir une blessure à la tête, c'est que ta perception des choses change et ton degré d'appréciation face aux petites choses du quotidien augmente. Je me souviens que je ne savais pas si j'allais jouer à nouveau un jour et je suis finalement revenu au jeu. Je n'avais jamais autant apprécié jouer au hockey. Tout devenait une révélation : les entraînements, les voyages, être sur la patinoire, faire des jeux, obtenir une passe, marquer un but, aider l'équipe à gagner. Ça signifiait tellement. Ce plaisir m'avait été enlevé et je ne savais pas si j'allais obtenir la chance de jouer à nouveau à ce niveau », a récemment indiqué Lafontaine au NY Times.

Crosby se retrouve aujourd'hui à nouveau plongé dans le doute. Permettez-moi d'en douter, mais espérons qu'il sera rapidement de retour sur patins et que cette mésaventure restera derrière lui...

Suivez @ChristineRoger (croger@yahoo-inc) et @YahooQcSports sur Twitter!

Avec un texte de Greg Wyshynski (Puck Daddy, Y! Canada Sports)