Le vestiaire

Mondial junior: pas de médaille pour le Canada

Bruce Jenner (Presse canadienne)
Pour la première fois depuis 1998, les joueurs canadiens rentreront au pays sans médaille. Le Canada a connu une fin de tournoi dramatique au Championnat du monde de hockey junior alors que Valeri Nichushkin a marqué en période prolongation pour permettre aux Russes de l’emporter 6-5 et de mettre la main sur la médaille de bronze, samedi.

EN PHOTOS | Les 30 meilleurs pointeurs du tournoi

 
Les mines étaient basses dans le vestiaire canadien après la rencontre. Malgré plusieurs bonnes chances de marquer, le Canada n’a jamais été en mesure de prendre le contrôle de cette rencontre.

« Évidemment, je suis déçu. Je pense que les gars dans le vestiaire le sont. Nous nous sommes bien battus, mais une quatrième place, ce n’est pas ce que le Canada désire », a affirmé le capitaine Ryan Nugent-Hopkins.

Dès le début de la rencontre, on a senti que la tâche serait ardue pour les Canadiens alors que les Russes ont pris les devants 2-0 lors des cinq premières minutes de jeu. Alexander Khokhlachev a d’abord ouvert la marque à 3:32 de la première période et Nail Yakupov a ensuit trouvé le fond du filet en avantage numérique

À LIRE | Reinhart sera suspendu... jusqu'en 2014


Le Canada est parvenu à réduire l’écart à 2-1 en avantage numérique, grâce à un but de Ryan Nugent-Hopkins. Les réjouissances ont cependant été de courte durée pour les Canadiens. Kirill Dyakov a déjoué Jordan Binnington d’un tir de la ligne bleue pour redonner une avance de deux buts à son équipe. Ayant alloué trois buts sur seulement cinq tirs, le gardien de but a été chassé de la rencontre et remplacé par Malcolm Subban.

Ce changement devant le filet a semblé donner un second souffle à la troupe de Steve Spott. Solide devant sa cage, Subban a vu ses coéquipiers créer l’égalité grâce à des buts de Jonathan Huberdau et de Mark Scheifele.

Encore une fois, la Russie n’a pas perdu de temps avant de répliquer. Un peu plus d’une minute après le but de Scheifele, Evgeni Mozer a trompé la vigilance de Subban et les Russes ont pris les devants 4-3. Ryan Murphy a ensuite marqué en avantage numérique pour ramener son équipe nez-à-nez avec les Russes. Le premier choix du dernier repêchage de la LNH, Nail Yakupov, a fait plaisir à ses partisans lorsqu’il a inscrit son deuxième but du match en début de troisième période pour donner une avance de 5-4 à son équipe.

Les Canadiens ont dû jouer du hockey de rattrapage tout au long du match, mais ils n’ont jamais abandonné. À mi-chemin en troisième période, Brett Ritchie a trouvé le fond du filet pour faire 5-5. Le Canada est passé bien près de se sauver avec la victoire, frappant un poteau à deux reprises dans les dernières minutes du troisième engagement.

Le Canada et la Russie espéraient remporter la médaille d’or lors de ce tournoi, mais malgré tout, les deux équipes n’ont pas pris le match pour la médaille de bronze à la légère. C’est finalement un Russe âgé de 17 ans, Valeri Nichushkin, qui est venu clore le débat en début de période prolongation.

L’équipe canadienne est donc exclue du podium pour la première fois depuis 1998, alors qu’elle avait perdu le match pour la septième place. De son côté, la Russie met la main sur la médaille de bronze après s’être inclinée en grande finale face à la Suède l’année dernière. 

Suivez @ChristineRoger sur Twitter!