Le vestiaire

Muller réussira-t-il à relancer Eric Staal?

(Yahoo! Qc Sports!) - Lorsque Kirk Muller a été présenté aux médias pour la première fois en tant qu'entraîneur-chef des Hurricanes de la Caroline lundi, la discussion a rapidement dévié vers les difficultés qu'éprouve présentement le capitaine Eric Staal.

 

« Tout le monde est humain. Staal travaille extrêmement fort. Il a prouvé qu'il peut être l'un des meilleurs joueurs de la Ligue », a mentionné Muller.

En 26 matchs cette saison, il a obtenu cinq buts et sept passes, pour un total de douze points et son différentiel de -18 est tout aussi préoccupant. S'il garde ce rythme, il terminerait la saison avec 16 buts, ce qui serait sa plus faible récolte depuis sa première année dans la LNH en 2003-04 alors qu'il avait 19 ans. Les dernières années ont prouvé que lorsque Staal est à son meilleur, les Hurricanes connaissent de bons moments, surtout en avantage numérique.

Cette année, Staal n'a que quatre points (3 buts et une passe) en avantage numérique en 25 matchs alors que la saison dernière, il avait amassé 29 points avec l'avantage d'un homme. Les Hurricanes occupent l'avant-dernier rang de la Ligue avec un pourcentage d'efficacité de 11,7 % en avantage numérique.

Le travail de Muller sera de les rendre meilleurs que la moyenne et par le fait même, de relancer la saison de Staal. Pour y parvenir, Kirk Muller devra sans doute utiliser ses talents de communicateur.

Muller n'a pas l'intention de mettre trop de pression sur les épaules de Staal puisqu'il croit que le succès des Hurricanes ne repose pas uniquement sur leur capitaine.

« Je lui ai simplement dit : "Je n'ai pas besoin que tu sois Superman". Je lui ai dit : "je veux que tu sois celui qui travaillera le plus fort sur la patinoire. Donne tout ce que tu as et aie du plaisir. S'il est un meilleur joueur et que les 19 autres membres de l'équipe sont meilleurs aujourd'hui qu'ils l'étaient hier, nous serons une meilleure équipe. Il n'a pas à prendre la responsabilité de tout faire. Tout ce qu'il doit faire, c'est être un bon exemple pour le autres », a expliqué Muller. (Chip Alexandre, News & Observer)

Muller a toujours été reconnu pour ses habiletés à communiquer avec les joueurs, que ce soit pour expliquer sa stratégie ou discuter dans l'autobus.

De son côté, Staal éprouve des difficultés autant en défensive qu'à l'attaque depuis le début de la saison.

Est-ce parce qu'il a frappé son frère Marc et que ce dernier a subi une commotion cérébrale sur le jeu? Souffre-t-il du départ d'Erik Cole?

L'arrivée de Muller pourrait donner un second souffle à Staal et aux Hurricanes de la Caroline après un début de saison misérable.

Suivez @ChristineRoger et @YahooQcSports sur Twitter!

Avec un texte de Greg Wyshynski (Puck Daddy/ Y! Canada Sports)