Le vestiaire

Les Coyotes perdront-ils leur capitaine?

Le 1er juillet approche et les spéculations vont bon train. Certains joueurs souhaiteront connaître leur valeur sur le marché et seront prêts à changer d'environnement pour le savoir, alors que d'autres souhaiteront simplement trouver un endroit pour s'établir de façon permanente. Ça pourrait être le cas de Shane Doan, capitaine des Coyotes de Phoenix.

Shane Doan (Getty Images)

Bien qu'il soit capitaine de la franchise et qu'il semble très heureux en Arizona, Doan testera le marché des joueurs autonomes. Cependant, veut-il vraiment quitter Phoenix? Il est permis d'en douter. Avec le contexte de la vente de l'équipe qui n'en finit plus de se conclure et la possibilité d'un déménagement qui n'est toujours pas concrètement écartée, nul ne pourra critiquer Doan de regarder ses options. Au mieux, le statut de joueur autonome lui permettrait d'acheter du temps afin de voir si Greg Jamison arrivera à monter la structure financière nécessaire pour acheter l'équipe.

L'incertitude chez les Coyotes ne sera certainement pas un facteur pour attirer d'autres joueurs d'impact non plus. En gros, si le capitaine devait quitter vers un gazon un peu plus vert et que la rumeur concernant un échange du défenseur Keith Yandle se réalisait, les amateurs de hockey de l'Arizona auraient deux bonnes raisons de moins de se présenter aux rencontres des Coyotes. Et dans un marché comme celui de Phoenix, où les foules ressemblent parfois davantage à celles d'un club de la Ligue américaine, il est impératif que tous les moyens soient mis de l'avant pour que l'amphithéâtre soit rempli à pleine capacité.

Shane Doan a accumulé un bagage de 16 saisons dans la LNH, lui qui avait amorcé sa carrière chez les Jets de Winnipeg en 1995, avant de voir le club être transféré à Phoenix. Doan est un attaquant de puissance de premier plan et surtout, un leader qui peut inscrire entre 50 et 60 points chaque année, lui qui a connu des saisons de plus 70 points à deux occasions. S'il devait réellement ouvrir la porte à un changement d'adresse, Shane Doan serait très convoité.

C'est donc dire que l'organisation ne peut absolument pas se permettre de perdre les services de Shane Doan. Mais comme l'aboutissement de la vente des Coyotes ne sera fort probablement pas complété avant le 1er juillet, c'est un risque avec lequel le directeur général Don Maloney devra accepter de travailler.

Si vous étiez Shane Doan et que vous aviez la chance de terminer votre carrière dans l'environnement de votre choix plutôt que de rester avec un club qui risque de déménager et qui ne présente aucune garantie de succès à court terme, que feriez-vous? Vous trouveriez probablement un endroit qui vous assurerait une sécurité. Reste à voir ce que Shane Doan choisira de faire.