Le vestiaire

Gomez aurait refusé une transaction

Avec un contrat occupant 7,5 millions $ sur la masse salariale et une maigre production de deux buts en plus d'un an, on peut se demander comment le Canadien pourrait réussir à se débarrasser de Scott Gomez. Étonnamment, Pierre Gauthier serait parvenu à l'échanger aux Islanders, mais le principal intéressé aurait refusé de prendre le chemin de Long Island, faisant ainsi avorter la transaction.

C'est du moins ce que révèle le Toronto Sun, lundi.

Getty Images

Tenu à l'écart de la compétition pour une période indéterminée en raison d'une blessure à l'oeil, Scott Gomez pourrait-il avoir joué son dernier match dans l'uniforme du Canadien de Montréal?

Que ce soit Pierre Gauthier ou quelqu'un d'autre, le directeur général qui sera en poste l'été prochain tentera sans doute de se départir de Gomez. Une chance comme celle-là ne passe pas deux fois et il serait donc surprenant que le Tricolore parvienne à l'échanger. La seule option serait qu'une équipe qui a du mal à atteindre le plancher salarial décide de faire son acquisition. Cependant, les dirigeants du Canadien pourraient être confrontés à une certaine résistance de la part du clan de Gomez puisque le joueur de centre détient une clause de non-échange à son contrat. Sinon, le Canadien pourrait décider de racheter son contrat auquel il reste deux années à écouler ou encore, l'envoyer dans la Ligue américaine.

En 35 matchs cette saison, Gomez a marqué deux buts et ajouté huit passes, pour un total de dix points.

A LIRE | Mieux vaut tard que jamais Scott!

Suivez @ChristineRoger et @YahooQcSports sur Twitter!