Le vestiaire

Dites-moi que c’est une blague?

La Presse Canadienne/Graham Hughes

(Yahoo! Qc Sports) - Qu'est-ce qui est le plus ridicule? L'attitude des dirigeants du Canadien ou celle des amateurs de hockey de Montréal? Aujourd'hui, les partisans du Canadien remportent la palme.

Je ne suis pas nécessairement d'accord avec le fait que Pierre Gauthier ait choisi un unilingue anglophone pour diriger le Canadien, mais il ne faut quand même pas exagérer!

Voilà que le Mouvement Québec français et le Mouvement Montréal français invitent les Québécois à venir manifester leur mécontentement à l'occasion de la visite du Lightning de Tampa Bay à Montréal, le 7 janvier prochain.

« Nous remettrons des drapeaux du Québec aux partisans du Canadiens qui, en les agitant pendant la partie de hockey, pourront ainsi faire connaître leur opinion », font valoir les deux porte-parole de l'évènement, Mario Beaulieu et Denis Trudel.

«Les dirigeants des Canadiens de Montréal ne respectent aucunement le statut du français en tant que langue commune au Québec: la musique d'ambiance diffusée au Centre Bell est en anglais. Toutes les annonces faites au micro sont bilingues. Il ne reste plus que deux ou trois joueurs francophones au sein de l'équipe. Et voilà qu'on nomme un entraîneur-chef qui ne parle pas un seul mot de français », ont-ils ajouté dans un communiqué.

Je comprends l'intention, mais est-ce vraiment nécessaire? Il n'y a pas que notre club de hockey qui soit bipolaire, les amateurs le sont aussi! Lorsque Kovalev était avec le Canadien et qu'il se traînait les pieds, les partisans n'ont pas hésité à le huer. Puis, lorsque le Russe a quitté, ces mêmes amateurs ont décidé de manifester leur mécontentement. Cette fois, il faut manifester parce que l'entraîneur du Canadien ne nous dit pas bonjour en français et si l'équipe gagne soudainement ses 20 prochains matchs et se retrouve parmi les meilleures équipe de la LNH (ce qui n'arrivera pas, mais bon...), les Cages aux sports et le Centre Bell seront bondés à nouveau et toute cette haine sera chose du passé.

On parle ici d'une équipe de hockey dont l'objectif doit être de gagner, que son entraîneur soit francophone ou non. Aujourd'hui, j'ai honte de mon équipe. Je dis mon équipe parce que même si je suis journaliste et je ne ne dois pas avoir de parti pris, le Canadien de Montréal a toujours été mon club. C'est en regardant les matchs du Tricolore que ma passion pour le hockey s'est développée. Honnêtement, j'en ai marre. Si ce n'était pas mon métier, je ne regarderais plus les matchs et j'en profiterais plutôt pour passer du bon temps en compagnie des gens que j'aime. Je m'étais habituée à regarder une équipe moyenne nous offrir des performances moyennes. Maintenant, tout ce qu'on a à se mettre sous la dent, c'est un spectacle médiocre. Les amateurs réclamaient le départ de Jacques Martin et leur voeu a été exaucé. Est-ce que le Canadien est en meilleure posture depuis le changement d'entraîneur? Pas du tout. Randy Cunneyworth a une fiche parfaite : trois défaites en trois matchs. La seule différence est que lors des derniers matchs de Jacques Martin à la barre de l'équipe, le Canadien perdait en prolongation et récoltait au moins un point. Depuis, le Tricolore n'arrive même plus à se rendre en temps supplémentaire et se fait écraser par les Blackhawks 5 à 1.

S'il vous plaît, Randy Cunneyworth n'est pas l'unique responsable des trois dernières défaites. Est-ce de sa faute si les joueurs ne fournissent pas un deuxième effort? Est-ce que c'est à lui qu'il faut reprocher le fait que P.K. Subban ne soit pas foutu de viser sur le filet adverse? Est-il à blâmer pour toutes ces passes imprécises et ce manque d'opportunisme de la part des joueurs du Canadien? Non. À qui revient la faute alors?

Nous pouvons reprocher aux joueurs d'être paresseux, mais il faut être réaliste. Le Canadien a été très chanceux dans le passé et n'a pas l'équipe pour rivaliser avec les puissances de la Ligue. Pierre Gauthier mérite quant à lui d'être visé pour les déboires du Tricolore alors qu'il n'a pas réussi à mettre une équipe compétitive sur la patinoire. Cette saison (2011-2012), le Canadien est l'équipe ayant la troisième plus grosse masse salariale de la Ligue alors que les Blackhawks se retrouvent au 18e rang. Chicago trône au sommet de la LNH alors que le Canadien est 12e dans l'Est? Il y a quelque chose d'illogique non?

Pour ajouter l'insulte à l'injure, Pierre Gauthier a choisi un entraîneur unilingue anglophone pour piloter son équipe. Cette décision n'est pas la fin du monde en soit, mais c'est la goutte qui a fait déborder le vase. Geoff Molson a bien tenté de calmer la tempête en envoyant un communiqué de presse, mais c'était trop peu, trop tard. Le seul qui a le pouvoir de changer quelque chose, c'est Geoff Molson, et il va falloir qu'il s'y mette très bientôt s'il ne veut pas voir les partisans délaisser le Centre Bell peu à peu.

Tout ce que je veux, c'est de retrouver le plaisir de regarder un match du Canadien, d'avoir envie d'aller au Centre Bell et de ne pas avoir honte de dire que je suis (j'étais) partisane du Canadien de Montréal. Est-ce vraiment trop demander Monsieur Molson?

Suivez @ChristineRoger et @YahooQcSports sur Twitter!