Le vestiaire

Carey Price plus populaire que Barack Obama!

(Yahoo! Qc Sports) - Le gardien de but étoile du Canadien est plus important pour les médias québécois que le président  des États-Unis et Max Pacioretty est vraisemblablement plus populaire que la chef du Parti québécois Pauline Marois. Influence Communication a publié son bilan de l'année 2011 et il faut se rendre à l'évidence : les Québécois ont vraiment les priorités à la bonne place...

.
Au Québec, notre petit monde a arrêté de tourner lorsque Pacioretty s'est fait mettre en échec par Zdeno Chara. Le débat entourant cet incident se retrouve au cinquième rang des 50 nouvelles de 2011, tout juste derrière le séisme et le tsunami survenus au Japon. La crise politique en Égypte(10e)? Cela nous concerne pas. La campagne électorale fédérale(9e)? Pas si importante. Ce qui a davantage attiré notre attention, c'est la première ronde des dernières séries éliminatoires entre les Bruins et les Canadien (7e).

Les Québécois se désintéressent des sujets liés à l'environnement. Le palmarès mondial place le réchauffement climatique en deuxième position des nouvelles les plus traitées dans 160 pays alors qu'il n'arrive pas dans les 5000 premiers rangs ici!

Pendant l'été, les Québécois décrochent. La politique, l'économie, les faits divers, nous n'en avons rien à cirer. Novak Djokovic(4e) devance Stephen Harper(5e) et Jean Charest(6e) au top 20 des personnalités de l'été 2011.

Les Québécois ont tout de même révisé leurs priorités depuis 2010. L'an dernier, Jaroslav Halak avait terminé en tête du palmarès des 50 personnalités les plus médiatisées alors qu'en 2011, Stephen Harper (1er) et Jean Charest (2e) ont devancé Jacques Martin.

En 2010, le Canadien de Montréal avait connu une année record, mais en 2011, l'organisation a vu l'attention médiatique qui lui est accordée baisser de 37%, ce qui constitue sa plus importante chute depuis six ans. Le sport conserve, ici au Québec, une place exceptionnelle comparé à l'international.

Serions-nous devenus plus raisonnables? Jamais de la vie. À lui seul, le Tricolore occupe 79% de toute la couverture médiatique sportive au Québec. Le Canadien fait l'object d'une nouvelle sur dix, toutes thématiques confondues.

Le retour éventuel des Nordiques et le dossier de l'amphithéâtre à Québec ont grandement fait jaser et Pier-Karl Péladeau est donc la personnalité affaires 2011. Il a obtenu deux fois plus de portée médiatique que Steve Jobs. Même si les Nordiques n'existent plus, ils ont été la cinquième équipe canadienne la plus médiatisée au cours de la dernière année.

Mais qui est LA personnalité sportive de l'année 2011 selon le bilan d'Influence Communication? Vous pensez à l'exubérant P.K. Subban(10e) ou encore, à Carey Price(4e)? Vous vous trompez. C'est l'entraîneur-chef du Canadien, Jacques Martin. Comme on dit, parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en!

Suivez @ChristineRoger (croger@yahoo-inc.com) et @YahooQcSports sur Twitter!