Pourquoi l’entraîneur japonais offre-t-il de l’argent à un juge?

NBC vis Yahoo! Sports

L'entraîneur japonais a-t-il tenté d'acheter le juge? Bien sûr que non. Cependant, pourquoi l'entraîneur japonais de gymnastique offre-t-il quelques centaines de dollars à un membre de l'organisation des juges de la compétition de gymnastique?

C'était en fait pour émettre un protêt sur le pointage du gymnaste Kohei Uchimura, après que ce dernier ait trébuché au cheval d'arçon. Les juges ont alors passé environ cinq minutes à revoir la performance du Japonais et ont finalement donné raison au clan japonais. Le Japon a alors obtenu la médaille d'argent alors que la Grande-Bretagne a glissé en troisième position.

Cette méthode où l'on se doit de payer pour une demande de protêt est conforme aux normes et aux règles internationales. Cependant, on ne sait pas exactement combien ils ont dû dépenser. À voir l'épaisseur de la liasse et en comparant avec les 500 dollars qu'avait dû débourser l'équipe indienne de boxe pour un protêt similaire plus tôt aux Jeux, il n'est pas impossible que le montant soit le même. Et pourquoi devoir payer pour un protêt? Simplement pour réduire les demandes superflues et s'assurer que les demandeurs soient sérieux dans leur démarche.

Il faut dire que lorsqu'un protêt permet d'avancer du bronze à l'argent, c'est un 500 dollars bien investi.

Les plus populaires

Olympiques; olympiades; les anneaux olympiques; Plus vite, plus haut, plus fort; Citius, Altius, Fortius ainsi que les marques et mascottes afférentes sont la propriété du Comité international olympique, du Comité organisateur des Jeux olympiques et paralympiques de Sotchi ou d’organisations qui leur sont apparentées. Aucune de ces entités n’est liée au présent site ni ne l’a approuvé.