Ces sports qui retardent la progression du Canada

Julia Wilkinson - Canada (Getty Images)


L'objectif du Canada de terminer dans le top 12 aux Jeux olympiques de Londres est audacieux, mais pas impossible. Deux sports feront probablement la différence dans la réussite ou l'échec de l'atteinte de cet objectif: l'athlétisme et la natation.

Pourquoi? Parce que ces deux sports offrent respectivement 47 et 34 médailles aux Jeux et sont donc les deux plus importants contingents de médailles à Londres avec un total de 81. La natation a déjà pris son envol et les compétitions d'athlétisme débuteront dans les prochains jours.

Justement, l'athlétisme et la natation représentent les deux sports les plus couronnés pour le Canada avec 51 et 40 médailles respectivement. Cependant depuis Sydney, le Canada n'avait remporté qu'une seule médaille dans chacune de ces deux disciplines. Ryan Cochrane et Priscilla Lopes-Schliep ont tous deux remporté une médaille à Pékin en 2008.

Lorsqu'on porte attention aux victoires, on réalise qu'en natation, la majorité des médailles proviennent des pays riches ou fortement industrialisés. Tandis que sans tomber dans l'autre extrême, l'athlétisme permet à des pays moins fortunés de se démarquer, puisque les infrastructures nécessaires pour la pratique des sports d'athlétisme sont bien plus accessibles et moins coûteuses. Le Canada dans tout cela a donc beaucoup plus de compétition en athlétisme puisque le bassin d'athlètes exceptionnels provenant d'un peu partout est énorme. La tâche n'est pas plus simple du côté de la piscine avec les États-Unis, la Chine et l'Australie qui sont de grandes puissances et qui investissent des sommes très importantes dans leurs programmes olympiques.

Cette année à Londres, certains athlètes canadiens représenteront donc de bons espoirs de médailles, mais il ne faut pas croire que le Canada sortira grand vainqueur de ces deux disciplines et ce, même si des surprises sont toujours possibles. Il faudra surtout surveiller le lanceur de poids Dylan Armstrong, l'heptathlonienne Jessica Zelinka et le nageur Ryan Cochrane au 1500 mètres style libre.

À l'avenir, le développement de ces deux disciplines devra être promu davantage si le Canada souhaite hausser sa récolte de médailles.

Olympiques; olympiades; les anneaux olympiques; Plus vite, plus haut, plus fort; Citius, Altius, Fortius ainsi que les marques et mascottes afférentes sont la propriété du Comité international olympique, du Comité organisateur des Jeux olympiques et paralympiques de Sotchi ou d’organisations qui leur sont apparentées. Aucune de ces entités n’est liée au présent site ni ne l’a approuvé.